Titi Montana

Blog

Il se souvient...

Ajouté le 30 oct. 2019

221ccfb3-8ee9-426e-9b82-c5f42b4b5289.jpeg

Je me souviens de ce jeune enfant qui, enfermé entre les murs de sa solitude, écoutait inlassablement Brahms, Mozart, Liszt ou Chopin, il sentait souvent la nostalgie envahir l’ensemble de son corps et de son âme...il avait la tête emplie de rêves et le cœur empli de souffrance et de douleurs...ses nuits étaient sombres et ses jours encore plus...pas d’ami sur lequel s’appuyer, son ami d’enfance s’en étant allé avec ses derniers espoirs d’insouciance....pour lui son enfance n’avait été que détresse et pleurs et très tôt les rires enfantins avaient été remplacés par des larmes sans fin....Encore aujourd’hui lorsqu’il y pense il sent poindre au coin de ses yeux des goutes dont il connaît trop bien le goût de l’amertume...il avait donc grandi à l’ombre déchirante de l’absence absolue de l’innocence juvénile...il avait embrassé trop de fois la joue froide de ceux qu’il aimait dans un dernier baiser de désespoir vain...essayant de ne pas montrer une tristesse qui le dévorait de l’intérieur, le rongeant inéluctablement comme un cancer ronge les cellules jusqu’à leur destruction totale...il avait traversé cette enfance pesante espérant mille et une fois qu’en grandissant les choses s’amélioreraient, mais la réalité est plus dure que le rêve et il s’en rendit très vite compte....ne dit-on pas aux enfants qu’il faut éviter de se bercer d’illusions ? Sa vie n’avait était qu’une sorte d’illusion rêvée, il avait beau avoir essayé d’oublier et d’être heureux il se rendit très vite compte que le passé ne lui laisserait jamais de repos et ne le laisserait jamais en paix...il serait toujours là pour se rappeler à son souvenir... les larmes sont comme ces rivières qui coulent sans fin sous les ponts de nos désillusions et ça il l’avait très vite compris....

Lire la suite
Créé avec Artmajeur